Critérium des Cévennes Historique 2015

Cette année  le Cévennes club Alpine et Gordini et son président Jacky  Mialhe soufflaient leur vingt cinquième  bougie dans l’organisation du  critérium  des Cévennes  historique.

Cinquante cinq équipages  étaient au départ  (35 en régularité  et 20 en navigation sans classement).

Du côté  de l’organisation, le Cévennes club Alpine et Gordini s’est rapproché  de l’ASA Hérault (qui organise le critérium moderne) pour inscrire son épreuve sous l’égide  de la FFSA.

Le plateau a réuni une représentation très européenne aussi bien au niveau des équipages que des bolides.

C’est ainsi qu’une dizaine de marques était au départ:

– une majorité de françaises Alpine et Renault sportives sans oublier quelques Simca Rallye, Peugeot  et autres Matra  côtoyaient  les italiennes Alfa, Lancia et  Abarth mais aussi des allemandes bien représentées par quelques Porsche 911, WV, Opel, Ford et NSU.

Une Sunbeam. … Alpine, ça ne s’invente pas, représentait la production historique du Royaume Uni.

Du côté des équipages, des habitués belges et suisses avaient fait le déplacement.

La représentation française très variée  réunissait  quelques équipages régionaux et d’autres venus de toute la France.

La plaque tournante du rallye se situait à Saint Jean du Gard.

Les trois étapes  du samedi étaient composées  de zones de régularité  empruntant les routes et les lieux mythiques des critériums d’antan (col du Mercou, col de l’Asclier, Col de la Tribale, col du Pas, Tourgueilles, les Plantiers, Peyregrosse, Saint André de Majencoule, Saint Roman de Codières, Colognac….)

En guise  d’échauffement, l’étape du dimanche empruntait le parcours de la non moins célèbre course de côte du col st pierre et poursuivait sa route en Lozère sur d’anciens secteurs du rallye de Lozère  et de  la ronde de l’exil.

La journée du samedi a vu plusieurs favoris perdre tout espoir de victoire à la suite d’erreurs de navigation ou d’incidents de parcours.

Les équipages gardois ont bien tiré  leur épingle  du jeu puisque la première  marche du podium est gravie par un ancien vainqueur, l’équipage  uzétien Adam/ Vogel sur Porsche 911 SC,  l’Alfa GTV de l’équipage Saumon /Chagneau montant sur la deuxième marche.

L’honneur du clan Renault, cher au CCAG, est  sauvé par la troisième place de la R5 turbo des viganais Pialot / Malzac qui participaient à leur premier rallye de régularité.

Forts de ce franc succès et de la fructueuse collaboration avec l’ASA Hérault, l’infatigable Président Mialhe et son équipe pensent déjà à la vingt sixième édition de leur rallye fétiche.

vainqueurs 2015Sans titre

 

1er ADAM G – VOGEL W           PORSCHE 911 SC
 2eme SAUMONT R – CHAGNEAU F      ALFA ROMEO GTV DELTA
 3eme PIALOT P – MALZAC C         RENAULT 5 TURBO 2

 

cliquez pour obtenir le CLASSEMENT COMPLET 2015

 

PHOTOS 2015

0 (1)

0 (2) 1 (1) 1 (2) 1 (3) 2 (1) 2 (2) 2 (3) 3 (1) 3 (2) 3 (3) 4 (1) 4 (2) 4 (3) 5 (1) 5 (2) 5 (3) 6 (1) 6 (2) 7 (1) 7 (2) 8 (1) 8 (2) 9 (1) 9 (2) 10 (1) 10 (2) 11 (1) 11 (2) 12 (1) 12 (2) 13 (1) 13 (2) 14 (1) 14 (2) 15 (1) 15 (2) 16 (1) 16 (2) 17 (1) 17 (2) 18 (1) 18 (2) 19 (1) 19 (2) 20 (1) 20 (2) 21 (1) 21 (2) 22 (1) 22 (2) 23 (1) 23 (2) 24 (1) 24 (2) 25 (1) 25 (2) 26 (1) 26 (2) 27 (1) 27 (2) 28 (1) 28 (2) 29 (1) 29 (2) 30 (1) 30 (2) 31 (1) 31 (2) 32 (1) 32 (2) 33 (1) 33 (2) 34 (1) 34 (2) 35 (1) 35 (2) 36 (1) 36 (2) 37 (1) 37 (2) 38 (1) 38 (2) 39 (1) 39 (2) 41 (1) 41 (2) 42 (1) 42 (2) 43 (1) 43 (2) 44 (1) 44 (2) 45 (1) 45 (2)